• Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
SANTÉ PRATIQUE ET VIE QUOTIDIENNE

Comment réduire la transpiration excessive et limiter les odeurs ?

Qu’est-ce que la transpiration ?

La fonction principale de la transpiration est de permettre à l'organisme de conserver une température optimale du corps, soit aux alentours de 37 °. Les glandes sudorales vont fabriquer la sueur (composée en majorité d’eau) dont l’évaporation par les pores de la peau provoque un refroidissement local . Le fait de transpirer est naturel lorsqu'il fait chaud ou qu'une personne effectue un effort physique.

La transpiration aide, en complément de l’urine, à détoxifier le corps. En effet, elle permet la sortie des toxines et déchets du métabolisme hors de l'organisme.

La troisième fonction de la sueur va être la protection de l’épiderme. En effet, elle lubrifie la peau et permet de limiter les échauffements en cas de frictions.
En moyenne, les humains sécrètent un litre de sueur par jour soit environ 580 kilocalories.

A conditions climatiques égales, les hommes transpirent en plus grande quantité et plus rapidement que les femmes.

Pourquoi transpire-t-on la nuit ?

Bouffées de chaleur, transpiration nocturne

La transpiration est un phénomène normal pour refroidir le corps, néanmoins elle ne devrait pas se produire si la température de la pièce dans laquelle vous dormez n’est pas chaude. Des facteurs tels que la ménopause, la consommation d’alcool, certains aliments, du diabète, des troubles de la thyroïde ou gastro-oesophagiens, certaines pathologies ou bien encore du stress, peuvent accentuer la production de sueur durant la nuit.

Pour limiter les risques de sudation la nuit :

  • Maintenez une température adaptée dans la chambre, l’idéal serait autour de 18-19°C
  • Portez un pyjama léger, fabriqué à partir de matières naturelles
  • Buvez de l’eau pour éviter une déshydratation
  • Evitez de consommer des boissons excitantes (café, alcool) ou un repas lourd ou trop épicé, avant de dormir
  • Attendez plusieurs heures après le repas avant de vous coucher (2 à 3h idéalement)

Les causes ne s’expliquent pas toujours pour les cas de sueur nocturne. Nous vous conseillons de consulter un médecin lorsque ce phénomène se produit fréquemment, particulièrement lorsqu'il s'accompagne d'autres symptômes.

Qu’est-ce que la transpiration excessive ?

transpiration excessive aux mains, pieds, aisselles ou généralisée

On appelle cela l’hypersudation. Elle correspond à une transpiration importante généralisée ou localisée. Elle peut obstruer la qualité de vie et l’état psychologique de la personne atteinte par ce phénomène.

L'hyperhidrose localisée

Dans 9 cas sur 10, la transpiration excessive est localisée dans certaines zones du corps et survient à l’identique des deux côtés du corps. La plupart du temps, elle se manifeste au moins une fois par semaine et s’arrête pendant la nuit lorsque le corps est au repos.

Les zones les plus souvent concernées sont :

  • les aisselles ;
  • les paumes des mains ;
  • les plantes des pieds.

L'hyperhidrose généralisée

Elle représente environ 10% des cas et touche l’ensemble du corps. Il n’y a pas d’âge pour déclencher l’hypersudation généralisée. Ce phénomène entraîne généralement une consultation chez un spécialiste de la santé pour recherche une cause afin de retrouver une qualité de vie supportable.

Est-ce grave de transpirer beaucoup ?

La transpiration excessive ou hypersudation n’a pas de graves conséquences sur la santé du patient, excepté le fait qu’elle contribue au développement de maladies de la peau comme des mycoses, des verrues, etc.
Le point contraignant est qu’elle impacte fortement la vie sociale et professionnelle affectant considérablement l'image de soi. Ceci peut malheureusement générer de l’anxiété sociale, voire un état dépressif.

Si vous souffrez d’une transpiration excessive, nous vous recommandons de consulter un professionnel de santé ou un dermatologue afin de trouver des solutions.

Comment limiter la transpiration excessive ?

Limiter la transpiration excessive

Dans un premier temps, si vous pensez souffrir de transpiration excessive, demandez conseil à votre médecin traitant. Il saura vous tourner vers un traitement médical adapté à votre cas si les méthodes suivantes ne fonctionnent pas.

Utiliser un antitranspirant ou une pierre d’alun

  • Les anti-transpirants : resserrent les pores de la peau grâce à la présence de sels d’aluminium dans leur formule. Les sels d’aluminium se déposent à la surface du canal sudoripare et ralentissent le débit de la transpiration. Malgré le fait qu'ils permettent de moins transpirer, ils sont cependant souvent critiqués pour leur association aux risques de cancer du sein.
  • La pierre d'alun : contient plus ou moins des traces de sels d’aluminium lui permettant d’agir comme un anti-transpirant. Il existe des pierres d'alun naturelles (composées de sulfate de potassium) et synthétiques (composées d’ammonium et d’aluminium), à vous de choisir votre préférence.

S’épiler régulièrement

Cela permet d’éviter l'adhésion de la sueur aux poils et donc, par conséquence, les odeurs désagréables qu'elle apporte.

Faire attention à son alimentation

Certains aliments et boissons ont la particularité de favoriser la production de sueur. Nous vous recommandons de les éviter pour limiter et observer les effets sur votre transpiration.

  • L'alcool
  • Le tabac
  • Le café / thé
  • La nourriture épicée

Porter des vêtements adaptés

En cas de transpiration abondante, veillez à porter des vêtements adaptés. Évitez les vêtements en matière synthétique, et tournez-vous vers des matières naturelles comme le lin, le coton ou encore la laine. Privilégiez les coupes amples aux couleurs claires. Ne portez pas vos vêtements plus d’une fois par jour et lavez-les avec un désinfectant. Pour éviter de suer au niveau des pieds, il est également recommandé d'éviter les chaussures en matière plastique.

Les traitements médicaux

  • Un traitement anti-transpirant : a pour objectif d’obstruer les glandes sudoripares responsables de la transpiration. Ce traitement est irritant pour la peau, respectez attentivement les précautions d’emploi ;
  • Des injections de toxine botulique pour stopper la production de sueur ;
  • Des séances d’ionophorèse (dispositif médical utilisant un faible courant électrique afin de faire passer certaines molécules à travers la peau) pour atténuer la production de sueur.

Nos recettes naturelles pour diminuer la transpiration excessive

Transpiration excessive

Recette réservée aux enfants de 15 ans et plus

Appliquez du bout des doigts quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa diluées dans autant d’huile végétale de jojoba, sur les zones concernées. A partir de 15 ans.

OU

Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée + 2 gouttes d’huile essentielle de cyprès à 1 cuillerée d’huile végétale de macadamia. Repartir le mélange sous la plante des pieds et sous les aisselles le soir après la toilette, jusqu’à amélioration (mais cette formule ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines d’affilée). A partir de 15 ans.
Hypersudation
Recette réservée aux adultes

Mélangez 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa + 1 goutte d’huile essentielle de cyprès + 1 cuillerée à café d’huile végétale de jojoba. Appliquez le mélange sous les aisselles, les pieds et les mains, après la toilette, le matin, 1 jour sur 2. Recette réservée à l’adulte uniquement.


Les 3 points clés pour lutter contre la transpiration excessive générale, des pieds ou des mains.
Points pour la transpiration excessive des mains et des pieds

Point pour la transpiration excessive générale

Le conseil du kiné :

Souvent, la transpiration excessive est liée à un stress, chronique ou aïgu, que le corps cherche à évacuer sous cette forme finalement très saine… « ça me fait suer ! ».

Ou comment faire évaporer le stress ! Mais transpirer abondamment peut également venir d’un déséquilibre hormonal (bouffées de chaleur à la ménopause, problèmes de thyroïde…). Dans un cas comme dans l’autre, et parce qu’il n’est jamais agréable de trop transpirer (mains et pieds moites, auréoles sous les bras), les massages aromatiques ont leur mot à dire. Ils ont un réel impact sur le système hormonal, et chacun sait qu’un massage détend profondément. Mais ce que peu de personnes connaissent, ce sont ces points réflexes, bien utiles pour calmer la production de nos glandes sudoripares, autrement dit, nos usines de fabrication de la sueur !

Comment moins transpirer des pieds ?

Transpiration des pieds

La transpiration des pieds, en plus d'être désagréable et associée à de mauvaises odeurs, favorise la prolifération des champignons... donc le développement de mycoses.

Pour limiter les risques :

  • Essayez, si possible, de changer tous les jours de chaussures, surtout si votre transpiration est abondante. Cela permettra à vos chaussures de prendre le temps de sécher correctement et évitera la formation de champignon.
  • Changez de chaussettes au minimum une fois par jour. Petit conseil, gardez toujours une deuxième paire de chaussette sur vous afin de pouvoir les changer si nécessaire.
  • Aérez le plus souvent vos pieds. Une fois chez vous ou dès que possible marchez pieds nus.

Comment enlever les odeurs de transpiration des aisselles ou des pieds ?

Lutter contre les mauvaises odeurs de transpiration aux aisselles et aux pieds

La sueur étant composée à 99% d’eau, elle est naturellement inodore. Cependant, au contact des bactéries présentes sur la peau, son odeur se développe et devient plus forte.

Si vous remarquez que votre sueur sent soudainement mauvais, voici quelques raisons qui peuvent l’expliquer :

  • L’alimentation (ail, oignon, épices, protéines animales, café)
  • Une maladie (consultez votre médecin traitant pour établir un diagnostic)
  • L’usage d’un médicament (demandez conseil à un professionnel de santé)
  • Le stress
  • La matière des vêtements (polyester, acrylique et autres matières synthétique)

Nous vous recommandons de laver au moins une à deux fois par jour vos aisselles et veillez à bien les sécher. Ensuite, utilisez un déodorant pour masquer ou supprimer les mauvaises odeurs. En effet, les déodorants agissent sur les odeurs de transpiration en ciblant les bactéries qui en sont à l'origine.
On préférera à un déodorant chimique les huiles essentielles bactéricides, fongicides et désodorisantes : arbre à thé, citron, ciste, cyprès ou palmarosa.
Voici 3 recettes de déodorant naturelles, pour vous permettre de supprimer les odeurs liées à la sueur des aisselles ou des pieds.

Déodorant bio

Recette réservée aux adultes

Versez 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree ou de palmarosa et 1 goutte d’huile essentielle de cyprès dans 5 gouttes d’huile végétale neutre (amande douce, macadamia…).
Appliquez localement ce mélange 2 fois par jour sur les aisselles. A partir de 15 ans.
Déodorant
Recette réservée aux enfants de 15 ans et plus

Appliquez simplement du bout des doigts quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa diluée dans autant d'huile végétale neutre (macadamia, amande douce, jojoba...) sous les pieds et sur les aisselles. A partir de 15 ans.

Déodorant antibactérien pour les pieds
Recette réservée aux enfants de 12 ans et plus

Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, 1 goutte d’huile essentielle de cyprès avec 2 gouttes d’huile végétale neutre (amande douce, macadamia…)
Appliquez ce mélange 2 fois par jour sous et sur les pieds. Ne pas utiliser les huiles essentielles de Romarin à camphre en cas de troubles cardiovasculaires tels que l’hypertension artérielle ou l’arythmie du cœur. A partir de 12 ans.



Avertissement : Cet article constitue des informations indicatives, il ne se substitue en aucun cas aux conseils d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un autre professionnel de santé.
Pour tout usage thérapeutique, consultez un médecin ou un pharmacien. Référez-vous attentivement aux contre-indications et précautions d'emploi de chaque huile essentielle. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.

Sources : Extraits des Livres "Aromatherapia, tout sur les huiles essentielles" et "HUILES ESSENTIELLES, HUILES VÉGÉTALES & HYDROLATS : Mes indispensables", d'Isabelle Pacchioni, aux Editions Aroma Thera

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos conseils et nos offres exclusives. Nous utiliserons votre email avec le plus grand respect, comme précisé dans notre Politique de confidentialité.

Livraison offerte ²
Livraison offerte ²
dès 30€ d'achat via Mondial Relay, et dès 60€ via Colissimo et DPD
Service client
Service client
Besoin d'aide ? Contactez-nous
1 cadeau offert
1 cadeau offert
dès 40€ d'achat
Tous nos produits
Tous nos produits
L'intégralité de nos produits et les nouveautés sont sur le site
Inscription à la newsletter
Inscrivez-vous pour connaître nos nouveautés et nos offres exclusives. Nous utiliserons vos données personnelles avec le plus grand respect, comme précisé dans notre Politique de confidentialité.
Mon panier 0
( x )
- +
Supprimer
Oui Non
Offert
Quantité :
Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
Vous aimerez aussi
Spray Aérien Assainissant
Assainissant
Spray Aérien Assainissant
  • 75 ml
  • 200 ml
  • 500 ml
12,90€
Inhaleur Respiratoire
Respiratoire / Resp OK®
Inhaleur Respiratoire
  • 1 ml
5,90€ 4,72€
Pochon en Coton
Bases indispensables
Pochon en Coton
  • 25 x 25 cm
1,90€