• Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
  • Livraison offerte dès 30€ d'achat² | -20% sur votre 1ère commande avec le code WELCOME³
ANIMAUX DE COMPAGNIE, PIQURES D'INSECTES

Maladie de Lyme : identifier, éviter et enlever une tique

Nous avons tous déjà entendu parler des tiques, vous en avez peut-être même déjà vu sur vos animaux de compagnie. Mais saviez-vous que l'être humain peut lui aussi être mordu par ces petits acariens vecteurs de maladies graves ?
Il est nécessaire de se tenir informé des risques encourus et des précautions à mettre en place pour se protéger et ainsi lutter contre la Maladie de Lyme. A travers cet article, découvrez les caractéristiques et le comportement des tiques, ainsi que les bonnes pratiques à connaitre pour éviter une piqure ou pour la traiter.

Qu'est-ce qu'une tique ?

Les tiques sont des acariens parasites hématophages* principalement actifs en période humide et douce.
Il existe environ 900 espèces de tiques qui sévissent à travers le monde entier dont 40 espèces de tiques peuvent être rencontrées en France.
Elles vivent généralement dans des régions humides, boisées, herbacées et forestières (forêts d’arbres feuillus, sous-bois, prairies, en moyenne montagne) et peuvent être rencontrées en zone urbaine (parc, jardin…). On les trouve ainsi plus fréquemment au printemps et à l’automne, quand il fait à la fois frais et humide.
Les tiques ne sévissent pas à même le sol, elles guettent leur proie tranquillement sur la hauteur d’une brindille d’herbe. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la tique ne reste pas accrochée à sa victime pendant de longue période, car elle se laisse tomber après chaque repas de sang.
Les œufs, larves ou adultes de nombreuses espèces de tiques ne survivent pas lorsqu'il fait trop froid ou trop sec.
Elles sont vectrices de plusieurs maladies graves dont la maladie de Lyme.

Nous nous concentrons ici principalement sur l’Ixodes ricinus, la tique la plus fréquente en Europe et dans le monde.
Le cycle de développement de la tique Ixodes ricinus se déroule en trois stades qui varient de 2 à 6 ans. Les stades sont les suivants : de l’œuf nait une larve qui se transforme en nymphe (2 mm) puis en adulte (3-4 mm).

*Hématophage : désigne un animal qui se nourrit du sang d'autres êtres vivants.

Pourquoi les tiques piquent-elles ?

Tout d’abord, il est important de savoir que toutes les tiques ne mordent pas. Seules les larves, les nymphes ou les adultes femelles ont besoin de piquer, car le sang est essentiel à leurs différentes mues. Les nymphes sont celles qui causent le plus de morsures, elles sont en effet plus nombreuses que les adultes, donc plus à même de piquer l’Homme (plus de 80 % des morsures dans certaines régions).
Les tiques passent à l’acte le plus souvent la nuit et à chacune de leur mue, sauf en période sèche et chaude où elles doivent se nourrir plus souvent.

Comment piquent-elles ?

La tique possède des pédipalpes* et des organes sensoriels, dont l’organe de Haller sur sa première paire de pattes, qui lui permettent de repérer son hôte. C’est le dioxyde de carbone, la chaleur et les odeurs que dégage l’hôte qui vont attirer la tique.

Pour l’atteindre, elle va attendre que l’être vivant (humain ou animal) frôle avec une partie de son corps la végétation sur laquelle elle est perchée. Elle va ensuite s’accrocher à lui et trouver l’endroit idyllique pour piquer. Contrairement aux puces, la tique ne « saute » pas !
Une fois qu'elle est sur son hôte, celui-ci ne la sent pas, car dès qu’elle s’accroche, elle injecte une salive anesthésiante avant de découper la chair et d’enfoncer son hypostome* jusqu’à un petit vaisseau sanguin pour se nourrir.

L’homme est malheureusement un hôte accidentel, car elles se nourrissent principalement du sang des animaux vertébrés (oiseaux, petites mammifères (lapin, rat…). Elle pique sur la peau à un endroit chaud et humide, bien irrigué en sang (les aisselles, les oreilles, l'arrière des genoux, l'aine, le pli des coudes, le cou, le cuir chevelu). Vérifiez toujours ces endroits après chaque balade en forêt, dans un champ ou simplement à la suite d’une après-midi dans votre jardin.


*pédipalpes : voir sur le schéma des propriétés de l’Ixodes ricinus. . Appendice pair des arachnides, qui fait suite aux chélicères. (Très divers selon le groupe, les pédipalpes constituent les pinces des scorpions et des chélifères. Chez les araignées mâles, ils servent d'organe d'intromission.) cf : Dictionnaire Larousse

*hypostome : c’est une structure calcifiée ressemblant à un harpon près de la bouche permettant d'ancrer fermement la tique sur son hôte.

Où trouve-t-on les tiques ?

Forêts, prairies, zones agricoles, jardins privés, parcs et jardins.

Combien de temps une tique reste accrochée ?

Son repas de sang dure environ 3 à 7 jours, selon le stade de sa mue, après quoi elle se détache de son hôte et tombe. C’est la raison pour laquelle, vous ne pouvez pas attraper une tique présente sur votre animal de compagnie, puisqu'elle ne le quittera pas avant d’avoir fini son repas de sang.

Comment enlever une tique ?

Attention, il est très important de ne pas arracher une tique avec ses doigts, ses ongles ou une pince à épiler ! Appuyer sur la tique avec les doigts ou avec une pince provoque une pression sur l'abdomen du parasite. Cette pression est à l'origine d'une régurgitation, or c'est au cours de la régurgitation que se produit la transmission des maladies. Et il n’est pas question non plus d’appliquer de produit (type alcool ou éther) sur la tique, qui pourrait également entrainer une régurgitation réflexe.

Que ce soit sur un humain ou un animal, la démarche à suivre est identique. Munissez-vous d’un tire tique qui possède des crochets spécifiques pour ne pas endommager la tique et permet de la retirer correctement ! Vous pouvez trouver ce crochet en pharmacie, parapharmacie, magasin animalier etc.

1. Choisissez la bonne taille de crochet

Choisissez un tire tique adapté à la taille de la tique. Plus elle s’est gorgée de sang, plus elle est grosse.

Visuel tire-tique tailles différentes

2. Placez correctement le crochet

Glissez le crochet du tire tique au plus près de la peau par la partie latérale (flanc/côté) de la tique.

Visuel du bon et mauvais placement du tire-tique

3. Réalisez le bon mouvement

Tournez sans tirer pour que la tique se décroche toute seule. Il n'y a pas de sens de rotation spécifique. Réalisez le geste comme s’il s’agissait d’une vis.

Que faire après avoir retiré la tique ?

Il reste un morceau de tique dans la peau, est-ce grave ?
Ce n’est pas très grave. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas la tête de la tique qui reste dans la peau mais son rostre (dard) par lequel elle se nourrit. Les bactéries qui peuvent causer des maladies à l’homme sont logées dans l’intestin de la tique. Donc une fois le corps de la tique retirée, vous n’avez plus le risque que les bactéries remontent jusqu’au dard et soient en contact du sang.

Une fois la tique retirée (avec ou sans le rostre), désinfectez immédiatement grâce à la synergie suivante, conseillée par le docteur Franck GIGON, Omnipraticien.

Diluez dans une cuillère à café d’huile végétale de Calophylle (≈5ml) :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Origan compact
  • 1 goutte d’huile essentielle de Cannelle de Ceylan
  • 7 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa

Appliquez 3 gouttes du mélange aromatique directement sur la zone de morsure. Faire pénétrer en massant.
Renouveler 3 fois par jour pendant 10 jours :

Cette synergie est déconseillée chez la femme enceinte ou allaitant, les enfants de moins de 7 ans, les personnes asthmatiques, épileptiques, ayant des antécédents de convulsions, en cas de traitement médical, de maladie de longue durée ou d’allergie aux huiles essentielles, consultez un professionnel de santé.

La tique retirée proprement avec un tire-tique peut être envoyée dans un laboratoire spécialisé pour être analysée et connaitre les pathogènes qu’elle porte. Renseignez auprès de l’Association France Lyme pour obtenir la liste des laboratoires.

Prenez soin de noter le jour de votre piqûre et surveillez régulièrement la zone touchée, pendant quelques jours, afin de vérifier que des rougeurs importantes n’apparaissent pas. En cas de doute, de rougeur persistante et de symptôme grippal (fièvre, courbatures...), fatigue, consultez en urgence votre médecin.

Quels sont les risques d’une morsure de tique ?

Après une piqûre de tique, vous avez la possibilité de développer la maladie de Lyme. Une maladie causée par la bactérie Borrelia burgdorferi présente dans les intestins de la tique.

La tique est infectée par cette bactérie lorsqu’elle a mordu et ingéré le sang d’un hôte qui était porteur de la bactérie (rats, oiseaux, lapins, lézards...). Cette infection véhiculée par la tique est la plus fréquente. La transmission de la bactérie Borrelia burgdorferi se fait à l’homme par la piqûre d’une tique en suivant 2 étapes :

1 : Pendant le repas sanguin qui suit la morsure, les bactéries de l’intestin de la tique passent vers ses glandes salivaires.

2 : La transmission par la salive dépend du temps d’attachement de la tique sur la peau de son hôte et du taux d’infestation bactérien de la tique.

En Europe, des données expérimentales et cliniques ont montré que les risques de transmission de la maladie de Lyme sont faibles lorsque la tique est retirée dans les 24 heures d’attachement. Une raison de plus pour vérifier chaque partie de votre corps après une activité en extérieur !

La tique peut également transmettre d’autres maladies même si les cas sont beaucoup plus rares. Selon la Haute Autorité de Santé, vous pouvez contracter les maladies suivantes après avoir été mordu : 

  • Bactéries : rickettioses, tularémie ou anaplasmose granulocytaire
  • Parasites : babébiose
  • Virus : méningo-encéphalite (pour laquelle il existe un vaccin)

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La borreliose de Lyme est une maladie infectieuse, provoquée par une bactérie spiralée du genre Borrelia.

Elle est transmise à l’homme lorsque ce dernier a été piqué par une tique infectée par la bactérie. Elle fait donc partie des maladies dites « vectorielles ». Elle n’est pas facile à reconnaître car elle peut engendrer un panel de symptômes très divers.

Ces symptômes étant variés et peu spécifique, cela entraîne une errance médicale et mène souvent à des diagnostics tardifs de la maladie. Il se peut que de nombreuses personnes en soient atteintes sans le savoir.

On compte 65 000 à 70 000 nouveaux cas officiellement déclarés chaque année, mais l’association France Lyme estime à 300 000 le nombre de personnes actuellement en errance diagnostique et/ou thérapeutique. La maladie de Lyme peut conduire à de graves complications neurologiques et articulaires.

Quels sont les symptômes ?

Fatigues, migraines, fortes fièvres, méningite, paralysie faciale, troubles cardiaques, douleurs articulaires, vomissements, érythème migrant (plaque rouge évolutive)
Erythàme migrant sur un homme

Un érythème migrant

L’érythème migrant s’étend généralement de façon concentrique à partir du lieu de la piqûre jusqu’à un diamètre supérieur ou égal à 5 cm. En règle générale, cette lésion cutanée n’est pas associée à la douleur ou aux démangeaisons. Son étendue, sa forme, son apparence ou sa durée varient selon chaque individu.

Cette lésion cutanée peut être isolé ou multiple selon le stade de la maladie. C’est-à-dire que lors de la phase 1, un seul érythème migrant est visible sur le corps. Si vous atteignez la phase 2, plusieurs érythèmes migrants peuvent être visibles sur l’ensemble du corps.

L’érythème migrant isolé apparaît habituellement entre 3 et 30 jours après l’infection, mais peut apparaître jusqu’à 3 mois après la piqûre. Quant à aux érythèmes migrants multiples, ils surgissent entre quelques jours après l’érythème migrant isolé et quelques semaines après l’infection (habituellement jusqu’à 6 mois après la piqûre).

Neuroborréliose

La neuroborréliose est une atteinte du système nerveux (périphérique ou central) ou des méninges en réponse à la dissémination des bactéries. Les principaux symptômes sont une paralysie faciale (parfois bilatérale), un engourdissement dans le visage, la surdité, la diplopie*, une céphalée*, des douleur ou raideur nucale, une photophobie*, des nausées, des vomissements.

Elle apparaît entre quelques jours après l’érythème migrant et quelques semaines après l’infection (habituellement jusqu’à 6 mois après la piqûre).

*Diplopie : Il s’agit de la vision double d'un objet unique.
*Céphalée : Il s’agit des douleurs centrées sur la région crânienne, les fameux maux de tête.
*Photophobie : Il s’agit d’une hypersensibilité à la lumière, qui peut provoquer des céphalées et des douleurs aux yeux.

Cardite de Lyme

La cardite de Lyme est une atteinte cardiaque en réponse à la dissémination des bactéries, dont la principale manifestation sont des troubles de la conduction électrique entre les oreillettes et les ventricules (les blocs auriculo-ventriculaires). Les principaux symptômes sont des palpitations des étourdissements, une syncope, des douleurs thoraciques, dyspnée*.

Elle apparaît entre quelques jours après l’Erythème migrant isolé et quelques semaines après l’infection (habituellement jusqu’à 6 mois après la piqûre).

*Dyspnée : Il s’agit d’une sensation subjective d'oppression respiratoire, se traduisant par une difficulté à respirer.

Arthrite de Lyme

L’arthrite de Lyme est une inflammation d’une ou de quelques articulations. Les symptômes sont des gonflements articulaires, généralement au niveau des genoux.
L’arthrite apparaît quelques semaines voire quelques mois après l’infection (habituellement jusqu’à un an après la piqûre).

Comment éviter et repousser les tiques chez l’homme ?

Les bons réflexes

Pendant les activités de plein air, balade en forêt ou même jardinage, il est fortement recommandé de :
  • Porter des vêtements, couvrant tout le corps, y compris le bas du corps, idéalement de couleur claire (pour mieux repérer les tiques)
  • Porter une casquette ou un chapeau
  • Porter des chaussures fermées (avec le pantalon rentré dans les chaussettes)
  • Utiliser un répulsif efficace sur les vêtements et le corps, à renouveler régulièrement !
  • Marcher au centre des chemins et sentiers (éviter les herbes hautes, les broussailles...)
  • Ne pas s’asseoir ou s’allonger à même le sol, utiliser un grand tissu clair y compris pour les pique-niques
  • Se doucher dans les 2h après la sortie et inspecter l’ensemble du corps, visuellement mais aussi au toucher !

Les Répulsifs

Nous vous conseillons d’utiliser un répulsif efficace contre les tiques, que vous appliquerez sur vos vêtements et/ou votre corps. Veillez à renouveler l’application régulièrement, car l’efficacité varie entre 4 et 5 heures selon les produits utilisés.

Puressentiel possède une gamme complète de répulsifs pour petits et grands, afin que vous puissiez vous défendre contre les moustiques, les tiques et autres insectes piqueurs.

Nos produits sont garantis 0 parfum de synthèse, 0 conservateur, 0 insectifuge neurotoxique, et 0 gaz propulseur !

 

 
Spray et roller répulsif 5h de protection contre les tiques

Spray ou Roller Répulsif Visage et Corps

  Formules à + de 99% d’origine végétale
  Un spray double action
  Un roller au format pratique
  Testé sous contrôle dermatologique
  Dès 30 mois
    Spray répulsif peaux sensibles protection 4h contre les tiques

    Spray Répulsif Peaux sensibles

      Formule naturelle à 99.9%
      Idéal pour toute la famille
      Hydratation immédiate et longue durée
      Testé sous contrôle pédiatrique et dermatologique
      Dès 6 mois

       

       
      Spray et roller répulsif 5h de protection contre les tiques

      Spray Répulsif Vêtements et Tissus

       Actif 100% d'origine végétale
       Sans gaz propulseur
       Dès 6 mois
       Ne tâche pas
       Non irritant pour la peau

        Spray répulsif peaux sensibles protection 4h contre les tiques

        Spray ou Roller Répulsif Bébé

          Actif 100% d'origine végétale
         Peaux sensibles
         Testé sous contrôle pédiatrique et dermatologique
         Dès 6 mois
        Sans insectifuge neurotoxique

           

          ¹ Temps de protection contre les tiques
          * aux huiles essentielles bio
          Utilisez les produits biocide Puressentiel Anti-Pique avec précaution. Avant toute utilisation, lisez les étiquettes et les informations concernant les produits.

          Quels sont les risques d’une piqûre de tique pour les animaux (chien, chat…) ?

          Les tiques sont dangereuses pour les animaux de compagnie car elles sont susceptibles de leur transmettre différentes maladies graves dont certaines peuvent être malheureusement mortelles.
          Les tiques transmettent aux animaux plusieurs maladies graves :

          • La piroplasmose, appelée également babésiose, due à un parasite du sang.
          • L'ehrlichiose, les anaplasmoses,et la rickettiose qui sont des maladies bactériennes.
          • La borréliose, appelée également la maladie de Lyme.
          • L'hépatozoonose, maladie parasitaire rare en France, contractée par ingestion d'une tique.
          Certaines tiques sécrétant une toxine peuvent provoquer une paralysie transitoire chez le chien.

          Les bons gestes pour se protégez des maladies de son animal

          1. Soyez vigilant lorsque vous jouez avec votre animal et évitez les jeux qui incitent le chat à griffer ou mordre.
          2. Éviter toute morsure et griffure.
          3. Si une morsure ou une griffure se produit, désinfectez immédiatement la plaie.
          4. Évitez de vous approcher des chats ou chiens inconnus. Si vous y êtes contraint, lavez-vous bien les mains après contact et évitez de vous toucher le visage ou les yeux avant le lavage. Si l’animal vous mord ou vous griffe, désinfectez immédiatement la plaie et surveillez votre état dans les semaines suivantes.

          Comment protéger mon chien contre les tiques ?

          La première chose à faire pour protéger votre animal est de l’inspecter minutieusement après chaque sortie en extérieur. Comme pour les hommes, les tiques aiment se loger dans les zones où la peau est plus fine et sur les zones « cachées », vous devez donc vérifier en priorité : l’aine, les aisselles, entre les doigts, autour et dans les oreilles, dans le cou (penser à bien regarder sous le collier), l’abdomen, autour des yeux, et même au niveau des gencives !

          La souplesse du chat lui permet de retirer lui-même les tiques qui ont mordu sauf sur la tête entre les oreilles. Chez le chien, moins souple, il ne pourra pas atteindre aussi facilement toutes les zones de son corps.

          Pour protéger davantage votre chien, vous pouvez utiliser un grand nombre de produits antiparasitaires ou anti-tiques. Prenez garde à ce que le produit utiliser soit actif contre les tiques, mais également qu’il reste sur le poil en permanence afin de pouvoir les tuer avant qu’elles n’aient le temps de se fixer sur votre chien.

          Pour vous assurer une meilleure efficacité, prenez des produits qui possèdent une bonne résistance à l’eau et donc de conserver toutes leurs propriétés dans les périodes humides.

          Demandez à votre vétérinaire de vous prescrire le produit le mieux adapté à votre cas. N'oubliez pas qu'un traitement contre les tiques doit être régulièrement renouvelé et que la protection atteint rarement les 100%.
          Attention, n'utilisez jamais un produit anti-tique prévu pour les chiens sur un chat sans l'avis de votre vétérinaire. Certains de ces produits sont mortels pour les chats.

          Si vous souhaitez utiliser des produits naturels pour votre animal, nous avons pour vous une recette de répulsif. A utiliser uniquement sur votre chien, avant chaque sortie.

           

          Chien dans prairie

          Recette de répulsif naturel pour un chien (gros gabarit uniquement) :

          Versez, dans un flacon-spray, 5 ml de dispersant pour huiles essentielles (en pharmacie), 30 ml d’hydrolat de lavande ou de géranium, 5 gouttes d’huile essentielle de citronnelle de Java, 5 gouttes d’huile essentielle de géranium et 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. Agitez bien. Vaporisez le pelage avant les sorties.

          Comment enlever une tique sur mon animal ? (Chien, chat, cheval…)

          Utiliser la même méthode que pour l’homme. Munissez-vous d’un tire-tique, écartez les poils de votre animal, placez le tire-tique au plus près de sa peau et tourner délicatement jusqu’à ce que la tique lâche son hôte. Désinfectez immédiatement la peau de l’animal avec un antiseptique conçu pour lui.

          Ensemble, évitons les maladies transmises par les tiques :
          Soyons vigilants et protégeons-nous tous efficacement et naturellement grâce à Puressentiel Anti-Pique !

          Gamme Anti-Pique Puressentiel
          Logo France Lyme

          Puressentiel s’engage avec France Lyme pour prévenir et sensibiliser aux risques des piqûres de tique !

          Créée en 2008, France Lyme est une association loi 1901 de patients (2100 adhérents) reconnue d’intérêt général et agréée par le ministère de la Santé.

           

          Elle se déploie dans 20 sections locales, autour de 4 missions :

          • Ecouter et soutenir les malades : elle dispose d’un service d’écoute formé et qualifié, et d’un service Référent pour orienter les malades
          • Informer sur les maladies à tiques (dont la borréliose de Lyme est la plus connue) : elle reçoit plus de 150 000 visiteurs uniques par an (et 500 000 pages lues) et effectue des missions de prévention contre les tiques sur le terrain
          • Développer la connaissance en favorisant la recherche sur les diagnostics et traitements
          • Défendre et représenter les malades, aux niveaux national et local.

           

          Source :
          Docteur Franck Gigon, omnipraticien, Paris, Membre du Comité de rédaction de la revue « Phytothérapie de la recherche à la pratique ».
          Santé publique France
          Association France Lyme
          Haute Autorité de Santé
          Fédération Française contre les Maladies Vectoriels à Tiques
          Institut national d’excellence en santé et en service sociaux : Maladie de Lyme aux stades localisé et disséminés
          Extraits du livre "HUILES ESSENTIELLES, HUILES VÉGÉTALES & HYDROLATS : Mes indispensables", d'Isabelle Pacchioni, aux Editions Aroma Thera.
          European Scientific Counsel Companion Animal Parasites

          Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos conseils et nos offres exclusives. Nous utiliserons votre email avec le plus grand respect, comme précisé dans notre Politique de confidentialité.

          Livraison offerte ²
          Livraison offerte ²
          dès 30€ d'achat via Mondial Relay, et dès 60€ via Colissimo et DPD
          Service client
          Service client
          Besoin d'aide ? Contactez-nous
          1 cadeau offert
          1 cadeau offert
          dès 40€ d'achat
          Tous nos produits
          Tous nos produits
          L'intégralité de nos produits et les nouveautés sont sur le site
          Inscription à la newsletter
          Inscrivez-vous pour connaître nos nouveautés et nos offres exclusives. Nous utiliserons vos données personnelles avec le plus grand respect, comme précisé dans notre Politique de confidentialité.
          Mon panier 0
          ( x )
          - +
          Supprimer
          Oui Non
          Offert
          Quantité :
          Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
          Vous aimerez aussi
          Spray Aérien Assainissant
          Assainissant
          Spray Aérien Assainissant
          • 75 ml
          • 200 ml
          • 500 ml
          12,90€
          Inhaleur Respiratoire
          Respiratoire / Resp OK®
          Inhaleur Respiratoire
          • 1 ml
          5,90€ 4,72€
          Pochon en Coton
          Bases indispensables
          Pochon en Coton
          • 25 x 25 cm
          1,90€